• +(243) 89 855 5226
  • cmkbinza.infotech@gmail.com
  • technique.cmkbinza

Le Repas du Seigneur

Le Repas du Seigneur est aussi célébré selon les Écritures. Un pain sans levain est préparé d’après le nombre de personnes qui y prennent part. Le pain est béni pendant la prière et puis rompu afin d’être distribué à tous. La coupe qui contient du vin rouge est aussi bénie par la prière et tous y prennent part. C’est en souvenir des souffrances et de la mort de notre Seigneur et Rédempteur, qui devint le sacrifice en versant son précieux sang afin de payer le prix pour les siens, ceux qui constituent l’Église, son Corps.

«Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant: Prenez, mangez, ceci est mon corps. Il prit ensuite une coupe; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant: Buvez-en tous; car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés» (Matthieu 26: 26-28).

Par la commission du Seigneur, l’apôtre Paul nous a transmis des instructions profondes sur le Repas du Seigneur, il dit: « La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain » (1 Cor. 10: 16-17).

Il continue en donnant encore plus de détails sur cet important sujet: «Car j'ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c'est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain, et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.»